Vous êtes ici

-A +A

Le SAR devient le SAME

Les services d’aide à la réussite ont été institués en Belgique francophone en 2008 pour promouvoir la réussite des étudiants. Depuis, les conceptions de l’apprentissage par les étudiants ont évolué et l’enseignant s’adapte, constamment à des publics différents, aux parcours divers. Le constat a été posé que les pratiques d’aide à la réussite sont mieux reçues si elles ne sont pas présentées comme une « aide » et si elles sont intégrées au programme de l’étudiant sans apparaitre comme une « béquille de secours » (Mouhib, 2018).

Dès lors, c’est en terme d’accompagnement que le Service d’aide à la réussite va désormais agir. Le SAME (Service d’accompagnement au métier d’étudiant) accompagnera, sous forme de partenariat, les étudiants dans le passage de leur statut d’élèves du secondaire à celui d’étudiants du supérieur. Les étudiants doivent apprendre et exercer leur « métier d’étudiant » dans lequel ils s’engagent au sein de la Haute École.

Ce passage au « métier d’étudiant » est marqué par plusieurs ruptures : dans les conditions d’existence, dans la vie affective (éloignement de la vie familiale et passage à une vie plus indépendante), et du point de vue psychopédagogique, où la relation pédagogique avec les enseignants de l’enseignement supérieur est réduite, amenant l’apprenant vers plus d’autonomie (Coulon, 2005). Dans l’enseignement supérieur, la quantité de matière à étudier augmente, les évaluations ne sont plus continues, le rythme est extrêmement soutenu et à maintenir sur une très longue période, dans une liberté toujours plus grande, avec moins de devoirs suivis par l’enseignant, l’usage d’un vocabulaire spécifique s’accroît, etc. En cela, les méthodes de travail développées avant d’accéder à l’enseignement supérieur doivent être revues.

Le « métier d’étudiant » consiste donc à s’affilier à ce nouveau contexte (acculturation au métier d’étudiant). À côté de la maîtrise des contenus, les étudiants doivent s’intégrer activement au sein de la Haute Ecole, comprendre les codes et les exigences explicites et implicites et exprimer des comportements identiques aux autres membres de cette nouvelle communauté (Romainville, 2011).

Le SAME contribue, par ses actions avec les étudiants, à la coconstruction de leurs savoirs, savoir-faire et attitudes nécessaires à la poursuite de leurs études supérieures et à leur future vie professionnelle.

Ainsi, la Haute École Francisco Ferrer considère que l’appellation SAME correspond mieux aux missions et aux activités du Service.

Références bibliographiques :

COULON, A. (2005). Le métier d’étudiant : l’entrée dans la vie universitaire (2è éd). Paris : Economica, Anthropos.

MOUHIB, L. (2018). Réussir ses études. Quels parcours? Quels soutiens ?. Parcours de réussite dans le premier cycle de l’enseignement supérieur - Fédération Wallonie-Bruxelles, 2014-2017. Résumé du rapport de recherche. Bruxelles : ARES.

ROMAINVILLE, M. (2011). Problèmes de pédagogie relatifs à l’enseignement supérieur. Bruxelles : PUB ULB.

Partagez !

 Coordonnées

Siège social
rue de la Fontaine 4
1000 BRUXELLES

Tél : +32 2 279 58 10
Fax : +32 2 279 58 29

Nos implantations

          Créé et hébergé
          par GIAL  GIAL